12 2015

Antoine Hacard, nouveau Président du Conseil d’administration

Décembre 2015 - Acolyance a accueilli ses associés-coopérateurs, collaborateurs et partenaires le 14 décembre 2015 au Parc des expositions de Reims lors de son Assemblée Annuelle. Cet événement a permis aux élus et dirigeants de faire le bilan de l’exercice 2014/2015, de présenter les réalisations et projets menés par la coopérative, dont le Programme 150, et d’aborder la qualité des productions agricoles avec le témoignage de ses clients transformateurs. Hugues Dazard, Président d’Acolyance a présenté à la fin de l’évènement son successeur, Antoine Hacard.

Retour sur quelques faits marquants

Acolyance a réalisé sur l’exercice sa plus grosse collecte avec 1.475.000 T et a su gérer l’aléa qualité Hagberg au mieux des intérêts de ses associés-coopérateurs. En avril 2015, la coopérative a engagé le rapprochement des activités et des personnels Productions végétales et services et d’exploitation donnant naissance au Pôle agricole. Le Pôle agricole s’est fixé comme objectifs la pleine efficacité de ses ressources humaines, de ses outils et l’optimisation des flux et des coûts logistiques, pour plus de réactivité, de proximité et de performance. Par ailleurs, le Groupe a obtenu en 2015 les certifications Iso 50001 pour le management de l’énergie et OHSAS 18001 pour la santé et sécurité. Acolyance est ainsi la première coopérative céréalière à avoir obtenu la certification OHSAS 18001 sur l’ensemble de ses activités.

Avec le Programme 150, le résultat économique des exploitations est au cœur des préoccupations de la coopérative

La baisse des aides PAC a amené Acolyance à inscrire dans son projet d’entreprise, le Programme 150 dont l’objectif est de compenser les pertes de revenus liées à la réforme. Participatif et fédérateur, le Programme 150 implique élus, agriculteurs, salariés ainsi que tous les partenaires d’Acolyance. Un concours, le trophée Idéa, a été lancé dans les Lycées agricoles du territoire afin de faire plancher les plus jeunes. Le Programme 150 a pour ambition d’offrir un potentiel de revenus complémentaires de 150 € /ha et plus à l’horizon 2020. Ces revenus seront liés aux métiers de base de la coopérative ou à des projets de diversification des exploitations. Chaque associé-coopérateur pourra choisir dans cette panoplie, des solutions qui répondent à ses besoins spécifiques. Arvalis Institut du Végétal accompagne le Programme 150 en mesurant l’apport économique des solutions proposées au travers de quatre fermes types représentatives des régions Acolyance. Avec le Programme 150, Acolyance se positionne comme porteur de solutions pour une agriculture compétitive et durable.

Un résultat marqué par un événement exceptionnel

Le résultat de l’exercice de -21 millions € a été marqué par l’aboutissement particulièrement défavorable en deuxième instance du dossier Blétanol et par le renforcement de la structure de bilan de la filiale Distribution pour laquelle s’engage une réflexion sur l’avenir de chacun de ses quatre secteurs d’activités : Bricolage, Espaces verts, Lisa, activités du Champagne. Après imputation du résultat, les réserves d’Acolyance s’élèvent à 64 millions d’€uros. L’endettement du Groupe est à nouveau en baisse de 6 millions € confirmant la tendance engagée depuis 4 ans. Hors éléments exceptionnels, la capacité d’autofinancement de 11 millions € permet de financer les projets d’investissements d’Acolyance.

Acolyance inscrit  la qualité comme un enjeu de valorisation essentiel pour les productions céréalières

A travers le témoignage de ses clients des marchés amidonnerie, meunerie, malterie et export, Acolyance a souhaité sensibiliser ses associés-coopérateurs à l’importance de la qualité des productions et notamment à l’enjeu protéine du blé. Le taux de protéine est une caractéristique essentielle pour accéder aux marchés export comme l’a expliqué un importateur marocain de céréales invité par Acolyance. Aussi, pour répondre à cet objectif protéine, Acolyance propose via son service agronomie, outils et services pour réussir une production conforme aux exigences du cahier des charges clients.

Antoine Hacard, nouveau Président d’Acolyance

L’Assemblée Annuelle Acolyance s’est clôturée par la présentation d’Antoine Hacard élu dans l’après-midi, Président du Conseil d’Administration d’Acolyance. Il succède à Hugues Dazard qui a exercé cette fonction pendant neuf années. Antoine Hacard, après avoir rendu à son prédécesseur un hommage longuement applaudi, a prononcé ses premiers mots en tant que Président du Conseil d’administration. Originaire de  l’Aisne, Antoine Hacard, 42 ans, est agriculteur à Glennes, dans l'Aisne. Il s’est engagé très tôt dans la coopération agricole tout d’abord en tant que membre du Conseil d'Administration puis membre du Bureau et Président de la région Vallée de l'Aisne –Tardenois. Pour Antoine Hacard, la mission d’Acolyance est de répondre aux attentes de ses associés-coopérateurs de façon pérenne, d’être compétitive tout en poursuivant son développement. Il a également rappelé l’importance de l’engagement des agriculteurs dans leur coopérative ainsi que les valeurs fondamentales d’Acolyance : l’équité, la proximité et la transparence.
Acolyance - photo Michel Jolyot (206)